AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Væ soli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ð Ténèbres ð
PERFECT MEMBER

Ténèbres


    L'Alliance
      catégorie 3

Messages : 64
Date d'inscription : 06/04/2011
Points RP : 25


Væ soli Empty
MessageSujet: Væ soli   Væ soli Icon_minitimeMer 12 Mar - 9:55


 
Væ soli

 
La lueur du feu dans la cheminée était la seule et unique source de lumière présente dans ce lieu froid. La pénombre, si chère au démon, lui permettait de disparaître au grès de la danse des flammes, lui, assis sur le fauteuil faisant face à l'âtre. Il réfléchissait à sa nouvelle vie sur le plan humain après des années de luxure parmi ses frères, usurpant la place de son père après sa trahison. Le seigneur des mensonges n'avait pas pour habitude de prêter des allégeances et s'il le faisait, ce n'était jamais pour trop longtemps, en témoigne l'exil de son géniteur durant les derniers siècles. C'était pourtant bien au côté de son paternel qu'il se trouvait à présent, sous-fifre d'une alliance mortelle de simples humains ayant pour volonté de dominer le monde. Un léger rictus apparaissait sur son visage, masqué par l'absence de lumière. Si seulement ces êtres faibles savaient ce qui les attendait, ce qui se tramait en ce moment du côté des démons. Le plan infernal était en plein changement après le retour du seigneur rouge sur ses terres. Mephisto lui-même ne pouvait que trembler pour son trône car aussi grande soit sa puissance, elle restait en deçà de celui qui répondait sur terre au nom d'Obscure.

L'ombre derrière lui bougea, un mouvement que seul un maître des lieux sombres pouvait reconnaître. La variation passant du noir au noir ne pouvait signifier qu'une seule chose, la présence d'une autre créature de la nuit, démon de la trahison et pourtant si fidèle à son maître. Xazax, la mante-religieuse, allait et venait d'un plan à l'autre, apportant les diverses nouvelles à son seigneur comme le serviteur qu'il était. Malgré son attribut, Belial pouvait avoir une totale confiance en lui, étant le seul gardien de son terrible et lourd secret. En effet, si le seigneur rouge avait perdu face à son frère, c'était uniquement par la trahison du prince du mensonge, une participation qu'il avait bien vite effacé des mémoires. Seul Xazax le savait et ne pouvait trahir son maître de peur de ses représailles. L'infecte bestiole n'était pas guerrière et ne pouvait se résoudre à se mettre en position délicate pouvant impliquer sa mort ou pire, de la douleur. L'ombre se déplaça encore lorsque Belial porta sa main sur l'une de ses deux épées posées sur le bord du fauteuil, se refermant sur son pommeau. La lame fût tirée et brandie à sa gauche, sans même que Ténèbres ne détourne le regard, se portant à ce qui devait être le torse du démon géant. "Alors Xazax, j'espère que tu as une bonne raison de venir me déranger pendant ma méditation !" L'ombre ne réagit pas tout de suite, se fixant contre cette lame froide qui avait connu la chair de tant d'ennemi. Le feu s'attisa de lui-même éclairant brièvement plus la pièce, laissant apparaître la peau verdâtre du serviteur. La longue main du bras disproportionné se dressa pour pousser lentement la lame, laissant au monstre la possibilité de s'agenouiller devant Belial. Ses paupières se refermèrent brièvement sur les globes rouges qui tenaient place d'yeux attendant une réaction de l'homme sur la chaise.

Belial retira l'épée pour la poser sur ses genoux, ne posant son regard que sur le foyer brûlant. "Mon seigneur, je suis ici pour des nouvelles de votre royaume. Les troupes sont en marche, comme votre père l'a souhaité, il ne faudra attendre longtemps pour jouir d'une victoire." Le démon primordial se redressa, son arme toujours dans sa main gauche et s'approcha de la cheminée, posant sa main libre sur le mur de pierre grise qui conduisait la chaleur. Bien qu'il ait prévu de ne pas prendre part au combat ouvertement, n'offrant que ses armées à son paternel, Belial aimait être au courant de l'avancement du plan, imaginant l'échiquier du combat dans sa tête. Les flammes dansaient de plus belle et dessinaient des images d'affrontements, des épées s'entrechoquant, des griffes rentrant dans les chairs démoniaques et des morts. L'intensité de la guerre qui faisait rage dans le plan inférieur se ressentait jusqu'à cette pièce où la chaleur venait, en un instant d'augmenter. "Et qu'en est-il des anneaux ?" Xazax déglutit, les minuscules pupilles de ses grands yeux parcourant les irrégularités du sol devant lui. L'impatience de Dante se faisait palpable dans l'air alors que ses doigts tapotaient d'un rythme irrégulier sur le mur. "Mon seigneur, je crains que…" La lame partit une nouvelle fois en direction de l'insecte pour lui caresser le menton. Pour la première fois, Belial avait porté son attention à son serviteur, ce qui n'était jamais bon présage. Il n'avait besoin de dire mot pour que Xazax comprenne sa position délicate. "Je vous assure que nous faisons de notre mieux mais à l'exception de celui de maître de ces lieux, les deux autres sont encore introuvables."

La lame ne quittait le visage de la mante religieuse, qui pouvait sentir les gouttes de sueur couler sur son front. Blood, l'épée du démon, retourna dans une position plus passive alors que Bélial retournait son attention vers le feu pour se perdre de nouveau dans ses pensées. Prendre d'assaut les enfers, c'était une idée à laquelle le démon pouvait aisément se faire, la cité de Pandémonium subissant actuellement le siège, mais les plans de son père était bien plus vaste qu'une simple victoire sur son frère, il prévoyait, à la suite, de s'en prendre aux mondes des humains et pour ce faire, il lui fallait les trois anneaux pour contrôler un Djinn. Les recherches étaient longues et fastidieuses car ils pouvaient se trouver n'importe où et sur n'importe quel plan. Le démon pesta intérieurement de s'être séparer de son anneau à l'époque, sous les recommandations de sa propre mère. Le seul qu'ils avaient retrouvé jusqu'à lors appartenait à Doom, le seigneur de ce château et leader de l'alliance où il se trouvait. Mais Obscure avait été bien clair à ce sujet, il serait le seul à poser ses mains sur le baron de métal. "Peut-être…" Belial sorti de sa rêverie lorsque Xazax repris la parole. "…pourriez-vous en parler à votre oncle…" Belial lui lança un regard noir et glacial qui se répercuta le long de sa colonne vertébrale. "Ne t'avise plus jamais de parler de lui, ou je me ferrais un plaisir de te couper la langue une bonne fois pour toute." Le serviteur faisait référence à Baal, le troisième des démons premiers, le frère même de Méphisto qui s'était exilé après la mort de son fils, Asmodan, tué de la main même de Bélial. Les deux hommes ne se portaient pas dans leurs cœurs et surtout, il ne fallait en aucun cas être redevable à ce seigneur. S'il en apprenait seulement l'existence, il chercherait alors lui aussi à se les procurer.

"Retourne d'où tu viens, démon, j'en sais assez pour aujourd'hui. Laisse-moi, je dois aller rejoindre ma compagne." Dit-il en prodiguant un geste de la main. "Bien, mon maître." Le démon retourna à son état de simple ombre avant de s'évanouir comme il était apparu. Le feu s'estompa petit à petit pour se transformer en un tas de cendres à peine rougeoyant. Belial récupéra le fourreau de son épée qui replaça à sa ceinture, avant d'y ranger Blood, sa petite sœur, Scourge, se trouvant tant qu'à elle dans son fourreau dorsal depuis le début. Le démon quitta la pièce en se fondant dans les ombres pour arpenter les couloirs bien plus illuminés. Quand soudain, arrivant dans le hall principal, il se stoppa net. Posant machinalement la paume de sa main sur la figure au bout de la garde de son épée, il ne bougeait plus, ayant senti une présence dans le château. Il y avait fort peu de chance pour que ce ne soit pas un "allié" potentiel mais l'allégeance de Belial étant plus un prétexte à la trahison qu'autre chose, il devait se méfier si ça venait à s'apprendre. Fermant les yeux, il attendait patiemment que les bruits de pas se rapprochent de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ð Wade W. Wilson ð
PERFECT MEMBER

Wade W. Wilson


    L'Alliance
      catégorie 3

Messages : 33
Date d'inscription : 10/02/2014
Points RP : 38


Væ soli Empty
MessageSujet: Re: Væ soli   Væ soli Icon_minitimeLun 17 Mar - 5:33




Væ soli
Le château de Victor Von Doom. Quartier général de l'Alliance depuis sa création, demeure du tristement célèbre latvérien ayant donné son nom à l'imposante bâtisse, ainsi que de nombreuses autres personnes elles aussi célèbres pour les mauvaises raisons. Inutile de dire que le taux de criminalité dans le coin crevait le plafond, vu que le nombre de psychopathes, de terroristes et de génies du mal en tout genre dans les environs explosaient tous les records de n'importe quelle prison mondiale. À côté du château, la prison de Guantanamo faisait office de camp de vacances pour Saints. Et l'endroit aurait sûrement été prit d'assaut par le Gouvernement ou la Résistance depuis longtemps si les conséquences d'une telle attaque n'auraient pas été aussi dramatiques, et qu'une agression envers un tel groupe se serait soldé à termes par le massacre d'un des deux camps. Sans compter le nombre de civils qui...

- Euh...c'est pas que je trouve ça chiant, mais...pourquoi tu raconte tout ça? Fit Deadpool en levant la tête. Nan parce que je vais être franc, j'en ais strictement rien à faire moi!
*C'est pour mettre les lecteurs dans l'ambiance, espèce de crétin impertinent. Faut bien qu'il présente le contexte non?*
- Ah, dis comme ça...c'est bon, fais comme si j'avais rien dit! T'en étais aux civils massacrés si je me trompe pas.

Sans compter le nombre de civils qui périraient lors des affrontements, victimes collatérales dans un affrontement aussi brutal, et comptant des criminels de la trempe de Nitro, ou de l'Abomination. Ou même encore de Deadpool. Qui parcourait à grand pas les couloirs du château, sortant à peine d'une entrevue avec son employeur. Wilson venait de faire son rapport, après avoir rempli avec succès une mission que lui avait confié Doom. Mission qui s'était soldée par la mort d'une bonne trentaine d'agents du gouvernement, par le bottage de fesses d'un héros recensé, illustre inconnu dont le seul fait marquant de sa carrière aura été de passer entre les sabres de Wade, ainsi que par la destruction d'un laboratoire du gouvernement, tuant au passage plus d'une douzaine de chercheurs. À la base, il n'était censé s'en prendre qu'à un seul scientifique, qui avait contrarié le Doctor Doom d'une façon quelconque, mais une fois encore, le célèbre mercenaire avait prouvé qu'il faisait deux avec la notion de "travail net et sans bavures". Mais l'avantage de travailler pour quelqu'un comme Von Doom, c'est qu'il ne s'offusquait pas des pertes supplémentaires lors d'une mission.
Profitant donc d'en avoir fini avec ce petit boulot, Wade se dirigeait vers le grand hall, pour échapper à l'atmosphère pesant des lieux. Même si il était décrit par beaucoup comme un fou furieux sans cœur, un véritable concentré de barbarie, le canadien évitait de rester avec tous ces génies du crime organisé. Lui n'était-là que parce qu'on le payait assez cher pour qu'il prenne une retraite jusqu'au siècle prochain au Mexique, à s'enfiler tacos sur tacos. Et en parlant de tacos, Wade se rendit compte qu'il commençait à avoir faim. Après tout, bosser a souvent tendance à vous filer une bonne fringale, et même un personnage aussi original que Deadpool ne peut échapper à cette règle. Lui donnant donc une raison supplémentaire de quitter l'endroit, Wade se dirigea à grands pas vers le hall, qu'il atteignit rapidement.
Le mercenaire avait à peine fait un mètre qu'il aperçut à la limite de son champ de vision un autre homme. Se tournant donc de façon à avoir l'autre au centre de son champ de vision, il le regarda en détail, en profitant au passage pour indiquer au lecteur à grands coups de gestes exagérés la taille du hall, qui aurait facilement pu contenir sa maison à San Francisco. Reconnaissant aisément l'autre homme, il s'approcha en ouvrant grand les bras, avant de beugler sans aucune retenue:

- Noirceur! Yo mon pote, comment ça va?

Parcourant la distance qui les séparait en quelques enjambées, il s'arrêta face au Démon, avant de poser les mains sur ses hanches. Mais avant qu'il ait pu prononcer le moindre mots, la voix qui lui servait de conscience retentit dans son cerveau une fois de plus.

*Il s'appelle Ténèbres! Tu veux vraiment te mettre à dos un Démon de la trempe de ce gus? Il va nous couper en morceaux si tu continue...*
- Roh ta gueule. Je sais bien qu'il s'appelle Ténèbres. Mais j'ai fais ça pour briser la glace. Et puis, tu peux pas comprendre, t'es qu'un pur produit de mon imagination.

Reportant son attention sur le Démon face à lui, il enchaina sans attendre.

- Dis...je me posais la question. Est-ce que tu connais la Mort? Tu sais, celle avec un grand M, avec sa faux et tout le tralala. Nan parce que si tu la connais, est-ce que tu pourrais lui dire que samedi prochain je pourrais pas me libérer pour notre rencard...

Deadpool avait lancé ça avec un grand sérieux, en affichant la mine type du mec gêné de demander à un autre de servir de messager. Et peu lui importait que ça soit à quelque-chose d'aussi dangereux qu'un Démon qu'il demande un tel service. Dans le pire des cas, Ténèbres essayerait de le tuer avec les deux épées qu'il portait sur lui, et le mercenaire se ferait alors un malin plaisir de lui montrer les effets du facteur guérison qu'on lui avait inoculé des années plus tôt conjugué à la malédiction de T-Ray, ce qui le rendait doublement immortel, peu importe les blessures qu'il subissait. Ses délires masochistes l'avaient poussés à essayer un tas de truc qui auraient tués n'importe qui d'autre, or Deadpool était toujours sur ses deux jambes, et bien vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ð Ténèbres ð
PERFECT MEMBER

Ténèbres


    L'Alliance
      catégorie 3

Messages : 64
Date d'inscription : 06/04/2011
Points RP : 25


Væ soli Empty
MessageSujet: Re: Væ soli   Væ soli Icon_minitimeSam 29 Mar - 6:38


 
Væ soli

 
Belial ouvrit ses yeux lorsque les bruits de pas furent assez proches pour deviner de qui il s'agissait à travers sa silhouette. Devant lui se tenait un homme avec également deux épées, un mercenaire du nom de Deadpool, un nom ridicule pour un pantin de plus dans cette machination, que ce soit celle de Doom, le maître des lieux ou celle d'Obscure, son paternel. Quoi qu'il en soit, il servira sans doute de chair à pâté à un moment donné, aucune place plus importante ne devrait lui être accordée. Au pire il ferrait les basses besognes que même son fidèle serviteur et esclave ne voulait pas faire. Il n'y avait donc pas à s'inquiéter de sa présence et Ténèbres pivota pour reprendre sa route vers la porte d'entrée, comme si cette rencontre n'avait jamais eu lieu. Après qu'est-ce qu'un prince des enfers pouvait bien avoir à faire d'un simple humain, quelque soit ses pouvoirs. Il stoppa cependant sa route lorsque la voix de l'autre membre de l'alliance retentit dans le couloir, les syllabes se répercutant contre les murs où prônaient quelques statues issus de l'égocentrisme du maître des lieux. Comment l'avait-il appelé ? C'est vrai, un détail qu'il avait oublié avec cette vermine, c'était l'agacement dont il pouvait faire preuve, un trait de caractère qui ne méritait qu'un seul châtiment aux yeux du démon, faire couler le sang sur le carrelage du château. Mais après une rapide réflexion, il renia cette pensée, le docteur n'appréciant pas forcément que l'on tâche ainsi de rouge sa demeure.

Il resta dos à son allié, terme employé à défaut d'un autre plus adéquat alors que ce dernier continuait ses délires. Il lui demandait s'il connaissait la Mort ? Cette idéologie païenne de croire en un être, armé d'une faux et encapuchonné, avait toujours fait rire Bélial car il n'existait d'être à cette image dans le plan des enfers. Celui s'en rapprochant le plus était sans doute Charon, le passeur mais il n'avait en sa possession qu'une simple rame rien de bien dangereux en somme. La seul Mort qu'il pouvait connaître était le bras droit de son paternel, le bras gauche étant tant qu'à lui plus proche de la damnation éternelle. La Mort était proche de chaque rencontre avec la famille des démons premiers car ils n'étaient rien d'autre que des moissonneurs d'âmes pour leur plaisir personnel. Après tout, n'y avait-il pas eu la destruction d'un hôpital quelques jours plus tôt ? Ce n'était pas là une mission de Doom, pas même la traque d'un être dangereux qui pourrait nuire aux démons, si une telle créature pouvait exister. Non, c'était là juste un plaisir macabre de prouver à tous qu'il n'y avait qu'un seul maître en ces lieux et surtout qu'un seul seigneur aux enfers.

Mais soit, Belial se sentait lui aussi d'humeur joueuse, taquine, sans doute pour s'entraîner à arracher le cœur noir de quelques démons encore rattaché à Méphisto. Il tira donc l'épée qui trônait dans son dos de son fourreau et pivota d'un quart de cercle pour se positionner de profil par rapport au mercenaire. La lame fendit l'air pour s'arrêter juste à hauteur du menton de Wade, qui pouvait sans mal reposer sa tête dessus. "Je te conseille de ne pas faire preuve de trop d'audace ou tu pourras la renconter plus tôt que prévu." L'épée ne comprenait peut-être pas l'appellation de Mort mais d'un supplice bien moins enviable pour celui qui le subissait. Scourge était à l'image de son nom, un fléau. Chaque coupure qu'elle infligeait n'était pas mortelle mais provoquait une douleur à faire bouillir le sang et il n'était pas rare que les victimes se sentait dévorée de l'intérieure, une véritable torture qui avait fait tomber plus d'un et qui faisait monter Bélial au même rang que son père et ses deux oncles Méphisto et Bélial en terme de cruauté et de crainte. Dans les cercles démoniaques, ainsi que dans ceux du paradis, demeure des anges, sa réputation n'était plus à faire et c'était bien souvent pour ça qu'il n'était pas déranger par ceux qui voulait sa tête, contre n'importe quel récompense. Ténèbres était un être qu'on préférait avoir de son côté plutôt que de celui d'un autre. Mais je crains de ne pouvoir accéder à ta requête, la Mort n'est qu'une idée que vos étroits esprits se sont senti obligé d'inventer." Dit-il en baissant son arme, ne menaçant plus son interlocuteur.

L'épée maudite retrouva sa place dans sa prison de cuir, dans un mouvement rapide qui prouvait la maîtrise qu'avait le démon de cette arme. Il tourna finalement la tête pour faire face à Deadpool, le dévisageant. Il observa les deux lames qu'il avait lui-même dans le dos. Il n'y avait jamais réellement prêté attention et remarqua seulement maintenant qu'il s'agissait de sabre asiatique. Bélial ne pu s'empêcher un petit sourire en remarquant ce détail, ayant toujours trouvé ces armes juste bonne à couper le fromage pour se préparer un en-cas. De telles lames, face au siennes, ne pouvaient pas tenir longtemps, étant bien plus fragile que Scourge et Blood, toutes deux basées sur les épées de type médiévale, aussi puissante qu'acérée. Il baissa la tête un instant pour masquer son expression avant de reprendre la parole. "Si je peux te donner un conseil, ne souhaite pas trop de la rencontrer, elle pourrait arriver à un moment inattendu et être bien moins amicale que tu ne peux le penser." Ce n'était pas tant de venir le chercher qui la rendrait moins amicale mais le temps qu'elle mette à venir le chercher. Pour le démon, la mort n'était qu'une délivrance et il y a des châtiments bien pires que cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ð Wade W. Wilson ð
PERFECT MEMBER

Wade W. Wilson


    L'Alliance
      catégorie 3

Messages : 33
Date d'inscription : 10/02/2014
Points RP : 38


Væ soli Empty
MessageSujet: Re: Væ soli   Væ soli Icon_minitimeLun 31 Mar - 5:45




Væ soli
Wade sembla n'avoir aucunes réactions lorsque Ténèbres tira l'épée calée dans son dos, ni lorsqu'il en plaça la pointe juste sous son menton. Mais la vérité était toute autre. Modifiant ses appuis de manière quasi-imperceptible, il se préparait à un éventuel combat avec le Démon. Derrières les lentilles de son masque, Wade étudiait son possible adversaire. Sauf qu'il ne fit pas le moindre gestes. Il se contenta de l'écouter, faisant semblant d'être intéressé par ce qu'il disait. Bordel, ce Démon n'avait jamais ouvert un comics de sa vie? Ou surfé sur internet? Normalement, tout le monde connaissait Deadpool, au moins de réputation. Et quiconque connaissait sa réputation savait quelles étaient ses compétences.
Lorsque Ténèbres baissa enfin son épée, Wade posa les mains sur ses hanches, plus pour être prêt à dégainer ses deux Desert Eagle que par exaspération. *Allez, défonce-lui la tronche!* *Pourquoi tu veux que je face ça?**Il m'a menacé! Il nous a menacé! Me dit pas que tu va rester sans rien faire pendant qu'il se fout de toi?**Depuis tout ce temps, t'as jamais compris le sens du mot subtilité...**Toi non plus, crétin.* Soupirant, Wade continua d'écouter Ténèbres, qui lui faisait à présent face, et après que son interlocuteur lui ait conseillé de ne pas chercher à rencontrer la Mort, il recula de quelques pas, avant d'exploser de rire. Il resta plié en deux pendant quasiment une minute, avant de se ressaisir enfin. Se redressant, il ouvrit les bras en grand, avant de s'exclamer:

- Toi, t'es un vrai comique! Mais...t'as jamais tapé Deadpool sur Wikipédia? Ils ont un super article sur moi, j'te jure! Ou ils expliquent très clairement que...je ne. Peux pas. Mourir! Attends, on m'a...euh...arraché le cœur, décapité, démembré, éviscéré, mitraillé, découpé, carbonisé, et j'en oublie plein d'autres. Et tu sais quoi? J'suis toujours en vie! La mort, avec un petit m, ça fait vingt bonnes années que je lui dit d'aller se faire shampouiner à chaque fois qu'elle vient me voir. Et...

Soudain, Wade poussa un hurlement, tout en manquant de tomber à la renverse. Se reprenant au dernier moment, il regarda le plafond, avant de hurler:

- Non mais ça va pas toi là-haut? C'est quoi cette idée stupide de regarder une vidéo avec un screamer pendant que tu écrit? J'ai failli avoir une crise cardiaque moi! Encore un truc à ajouter à la liste, lança-t-il tout à fait normalement à Ténèbres. Enfin bref...

Dans un geste dont la rapidité trahissait l'habitude, il pivota, tout en dégainant un de ses sabres. Continuant son geste, il s'arrêta au moment ou la lame du sabre s’apprêtait à entrer en contact avec le cou du Démon. Si Deadpool ne s'était pas arrêté, Ténèbres aurait, dans le pire des cas, finit avec une tête en moins. Jambes tendues, ses muscles prêts à se détendre au moindre signe de danger, le mercenaire était prêt au combat. Visiblement, la créature face à lui était assez bête pour le prendre de haut. N'importe quelle personne avec des sous de bon sens savait que prendre de haut une personne telle que Deadpool n'était pas la meilleure chose à faire.

- Si je peux te donner un conseil, la prochaine fois que tu critique la Mort, je t'arrange un rendez-vous avec elle.

Baissant son sabre, Wade ne le rengaina pas, le gardant dans sa main droite, la gauche prête à attraper l'une de ses deux armes de poing. Si Ténèbres réagissait comme il l'espérait, il allait avoir droit à un sacré combat. Certes, ça allait le retarder pour aller manger ses tacos, mais au moins il pourrait s'amuser un peu avant. *Et tu va me dire que t'as été subtil sur ce coup?**Tu sais quoi? J'emmerde la subtilité.* Faisant mine de s'éloigner, Wade était en réalité à l'écoute, attentif au moindre signe lui indiquant que son interlocuteur passait à l'action. Et si jamais il ne faisait rien, alors il se chargerait de le pousser à le faire. Et les moyens d'y parvenir ne manquaient pas pour un homme de la trempe du mercenaire en rouge et noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ð Ténèbres ð
PERFECT MEMBER

Ténèbres


    L'Alliance
      catégorie 3

Messages : 64
Date d'inscription : 06/04/2011
Points RP : 25


Væ soli Empty
MessageSujet: Re: Væ soli   Væ soli Icon_minitimeVen 4 Avr - 1:10


Væ soli

Bélial ne prêta que peu d'attention au simple humain qui lui faisait face dans ses explications. Il se croyait immortel et c'était potentiellement plausible mais ça ne changeait en rien le maître de la torture qu'était le prince des Enfers. Ne pas pouvoir mourir peut vite devenir une malédiction plutôt qu'un bienfait s'il était posé dans les mauvaises mains et celle du démon n'était pas bien bonne. Il arqua cependant un sourcil lorsque le mercenaire en face de lui insulta le ciel comme s'en prenant à une divinité inexistante. Comme quoi, sa santé mentale avait déjà été mise à rude épreuve durant les années d'immortalité. On ne pouvait qu'imaginer la loque qu'il allait devenir s'il restait encore quelques siècle de plus dans cet état. Il ne bougea pas non plus d'un cil lorsque le sabre parti dans sa direction, fendant l'air jusqu'à rencontrer la chair de son cou. Si l'ont pouvait reconnaître quelque chose au démon, c'était bien son sang-froid, un comble lorsqu'on connaissait ses origines pour le moins brûlantes. Le sabre entailla légèrement la peau de Ténèbres, faisant couler sur son cou une faible goutte de sang. Le démon leva sa main lentement, concentré et sans geste brusque pour ne pas effrayer celui qui lui faisait fasse et qui se trouvait devant lui. Il passa le revers de son pouce contre la lame, sans appuyer pour ne pas se blesser d'avantage, fusillant du regard le pauvre humain qui faisait preuve d'un peu trop de zèle. Il parvint finalement à l'origine de la coupure et récupéra de son doigt le sang démoniaque qui en coulait avant de porter à sa bouche ce pouce pour en récupérer ce nectar. Son autre main se posa alors sur l'arme qu'il portait à la ceinture sans pour autant la mettre en position d'attaque. La lame du mercenaire se baissa d'elle-même avant qu'il n'ait eu le temps de faire quoi que ce soit.

Le démon avait des choses à faire, c'était indéniable et des choses parfois bien plus urgentes que l'esprit étroit de Wade ne pouvait comprendre. Mais il lui fallait un peu s'amuser une fois de temps en temps. "Tu parles beaucoup trop, humain. A défaut de ne pouvoir te tuer, prend garde à ce que je ne te prive d'une langue." Il tira sa première épée de son fourreau et la maintint à l'horizontale, en prolongement de son bras. Il n'avait même pas tenté de le menacer avec, ça n'aurait eu de toute évidence aucun impact sur lui de toute façon. La lame ne bougea pas pendant quelques secondes, le seigneur sondant l'âme de son adversaire à travers le masque qu'il portait. Mais l'exercice restait difficile tant son costume ne laissait rien transparaitre. La seconde épée fut tirée et positionnée de la même manière que la précédente, Ténèbres étant ainsi étendu de toute son envergure. Il finit par pousser un petit ricanement en pensant à ce qui pourrait être la suite. De toute évidence, rien de ce qu'il ne pourrait faire ne blessera le membre de l'alliance mais lui de pourrait faire de blessure relativement gênante, si affrontement il devait avoir lieu, il ne serait qu'un combat éternel entre deux immortels. Les épées prirent une position plus passive, Bélial les croisant de part et d'autre de sa tête. "Je me dois de reconnaître que tu ne te laisses pas impressionner, il est regrettable que ce soit plus de l'inconscience que du courage." Il pivota l'une de ses lames pour que cette dernière se retrouve collée à son avant bras. "Mais puisque tu désires jouer, faisons une partie." Le démon recula alors de quelques pas pour se mettre à une distance réglementaire d'un duel à l'épée mais surtout à une proximité d'un coin d'ombre dans ce vieux couloir. Il en profita pour se rendre invisible à ses yeux, disparaissant dans les ténèbres d'où il tirait son surnom. Un rire démoniaque sorti alors des murs, sans réelle origine ou du moins sans réelle façon de s'en rendre compte. Il réapparu derrière Deadpool tapant de flanc de l'épée contre son avant-bras dans le dos de son adversaire. Le but n'était pas ici de le blesser mais bien de l'humilier en lui donnant une leçon. Il se plaça de profil devant l'homme au costume rouge et noir, fermant les yeux, ne daignant même pas regarder la prochaine attaque qu'il allait lui administrer. Après tout, la terre n'avait connu de meilleur bretteur depuis des siècles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ð Wade W. Wilson ð
PERFECT MEMBER

Wade W. Wilson


    L'Alliance
      catégorie 3

Messages : 33
Date d'inscription : 10/02/2014
Points RP : 38


Væ soli Empty
MessageSujet: Re: Væ soli   Væ soli Icon_minitimeDim 20 Avr - 2:33




Væ soli
Wade était prêt au combat, qui risquait d'arriver bientôt. Baissant sa lame, le mercenaire porta sa main jusqu'à la poignée de son autre sabre, mais sans pour autant le dégainer. Autant voir ce que le Démon face à lui faisait avant de dégainer. Peut-être que ses sabres lui seraient inutiles, et qu'il aurait alors besoin de dégainer ses pistolets. Autant éviter de s'encombrer les mains autant que possible.
En tout cas, il était impatient que les choses sérieuses ne commencent. Les deux combattants ne pouvant pas mourir, voila qui allait donner un sacré spectacle. Et si Ténèbres se battait à moitié aussi bien que ce qu'on laissait entendre, alors Deadpool avait trouvé un adversaire à la hauteur de ses talents.*Me couper la langue? Quel manque d'originalité flagrant.**Ouais. J'aurais attendu mieux de sa part. Genre...t'écorcher vif avec un petite cuillère.* Oui, ce combat allait être à la hauteur de ses attentes. Et certainement bien plus poilant que les vaines tentatives de Wolverine de le tuer. Ce mec ne comprenait vraiment rien au combat. Pour lui, c'était juste trancher tout ce qui se dressait devant lui en encaissant les coups. Au moins, Wade se battait avec bien plus de classe et d'originalité.
Et en parlant de combat, le Démon s'était enfin décidé à combattre. Voila qui était une bonne chose. Sinon, Wade n'aurait eu qu'à le pousser à bout, jusqu'à ce qu'il essaye de le tuer pour le faire taire. Alors que son adversaire dégainait ses épées tout en reculant de quelques pas, le mercenaire tira son second sabre, avant de faire quelques moulinets avec. Soudain, Ténèbres disparut dans l'ombre, un rire se fit entendre dans le hall, et le canadien sentit alors une pression dans son dos. Soit, puisque le Démon avait décidé de lui montrer ses petits tours, Wade allait en faire de même. Se retournant vivement, il tenta de porter un coup à la tête de son adversaire, mais la lame de son sabre ne rencontra que le vide.

- Oh alors monsieur veut jouer à cache-cache? Ou alors peut-être qu'il a oublié ses tripes en Enfer!

Oui, il comptait le foutre en rogne autant que possible, afin de le forcer à le sortir de l'ombre. Surtout que des endroits sombres, il y en avait un paquet dans ce hall. Doom aurait mieux fait de revoir l'éclairage de son château plutôt que de faire construire une énième salle de torture au sous-sol. Se forçant à rester calme, Wade expira par la bouche, avant de fermer les yeux. Autant se baser sur ses autres sens quand on affrontait un ennemi invisible et capable de surgir n'importe ou dans la pièce. Pivotant sur la gauche, il réussit à parer un coup d'épée qui lui aurait sans problèmes détaché la mâchoire. Reculant d'un bond, Wade activa son dispositif de téléportation, et se retrouva au centre du hall, seul endroit véritablement éclairé de la pièce, tant par la lumière naturelle qu'électrique. Rouvrant les yeux, Deadpool sourit derrière son masque. Si Ténèbres voulait l'affronter, il devrait le faire en plein jour. Là ou il pourrait le voir arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ð Ténèbres ð
PERFECT MEMBER

Ténèbres


    L'Alliance
      catégorie 3

Messages : 64
Date d'inscription : 06/04/2011
Points RP : 25


Væ soli Empty
MessageSujet: Re: Væ soli   Væ soli Icon_minitimeJeu 1 Mai - 8:22


Væ soli

Bien heureux soit les simples d'esprits, voilà ce que pensait Bélial en cet instant en voyant son adversaire se téléporter au point le plus lumineux de la pièce. Il n'avait pas choisi le surnom de Ténèbres par hasard car c'était en ces lieux qu'il régnait en maître absolu et qu'il pouvait aisément les contrôler à son bon vouloir. Il n'influençait pas directement les ombres, mais la lumière elle-même, pouvant décider d'où elle devait s'estomper pour ne finalement plus être que l'obscurité la plus totale. Ce petit jeu l'amusait mais il ne voulait pas sortir toutes ses cartes d'un seul coup. Toujours caché dans l'ombre, il croisa ses deux lames derrière sa nuque, provoquant par la même occasion un petit bruit strident qui parcourait la pièce et trahissait son origine. Qu'à cela ne tienne, il était bien capable de se téléporter à un autre coin d'ombre s'il lui venait l'envie d'aller à sa rencontre. A la place, il s'approcha de lui-même, sortant de sa cachette et approchant de l'être immortel pour tester son attribut. Il marchait d'un pas modéré, calme et serein, ne déviant pas le regard du regard vide que lui renvoyait le masque de Deadpool. Les lames quittèrent leur positions passives et tournoyait en suivant les mouvements de poignets du démon.

"Il est temps de voir si tu es à la hauteur de la réputation que tu te donnes." Cracha-t-il tout aussi sereinement avant de s'élancer vers le mercenaire. Il se contenta de quelques passes basiques rien de bien dangereux que l'homme lui faisant face pouvait parer aisément, à moins que son talent en soit surfait, le tout était ici de le tester de voir de quoi il était capable avec une arme entre les mains. Les lames s'entrechoquaient sans qu'aucun n'aie réellement le dessus. Par moment, le prince des Enfers faisait tourner une de ses épées et donnait un petit coup sur la main de Deadpool, une humiliation en passant, à chaque fois qu'il trouvait une parade dans sa garde, chose fort peu courante, il devait le reconnaître. L'échange de passes s'interrompit lorsque Bélial, après un frottement lame contre lame de plus, continua sur sa lancée pour se retrouver à quelques pas de distance du mercenaire, tournant chacun le dos à l'autre. "Bien, je vois que tu es capable de maîtriser les bases." Dit-il sur le ton provocateur du champion à un simple disciple. S'il voulait jouer à celui qui irriterait l'autre le plus rapidement, il s'était trouvé là un adversaire de choix car sa langue était aussi acérée que les épées qui l'accompagnaient. Il se retourna pour lui faire face, restant immobile un instant ses épées le long de son corps au repos, un repos qui semblait pourtant bien plus létal qu'il ne le laissait paraître.

Ténèbres leva alors sa main droite, invitant l'homme aux sabres à l'attaque à son tour. Il avait testé sa défense, il allait maintenant voir ce qu'il valait au niveau de son attaque. La danse des lames recommença une fois de plus, les rôles étant pourtant inversé. Bélial ignorait si l'homme en face de lui s'efforçait de se donner aux maximums de ses capacités ou si, à son image, il gardait des forces pour la suite de ce combat, mais quoi qu'il en soit, la situation restait la même. L'un ne pouvant percer la défense de l'autre. Le démon fut alors surpris par un mouvement du mercenaire dont les sabres prirent le dessus sur l'une de ses lames et l'envoya en l'air, le désarmant de moitié. Bélial ne s'avoua pas vaincu pour autant et il pivota sur le côté pour donner un coup de point au visage de l'humain afin de le faire reculer. Il rattrapa alors son arme au vol et ce mit, cette fois, en véritable position de combat. L'heure n'était plus à l'échauffement mais bien au réel affrontement. Un bras tendu vers Deadpool, l'épée brandie à son extrémité et l'autre plus en retrait laissant la lame fendre l'air au niveau de regard de la bête. "Et si maintenant, nous passions aux choses sérieuses ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ð Contenu sponsorisé ð
PERFECT MEMBER






Væ soli Empty
MessageSujet: Re: Væ soli   Væ soli Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Væ soli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Patrouille Mouvementée [PV Soli - Chien Balafré]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Civil War RPG :: Civil War :: Château de Doom :: Hall principal-